BTS Longfic : RENDS-MOI MON CORPS! Chapitre 1 : Awakening

NYC (2)

Title : Rends-moi mon corps !

Author : Jihyun Park

Main Cast : BTS

Category : Humour

Chapitre 1 : Awakening

Capture

J’ouvre mes yeux, ébloui par une lumière vive. Tout est flou, puis petit à petit, je vois plus clair. Je ne sais pas où je suis. C’est une pièce inconnue pour moi. Elle est éclairée par la lumière du jour qui passe par la grande fenêtre et reflète la chambre. Je regarde à travers la fenêtre et vois que le ciel, rien d’autre.

J’ai du mal à reconnaître cette pièce à cause de la lumière. Je ne me rappel pas d’avoir été ici auparavant. J’essaye de me lever pour mieux voir la chambre, mais je ne peux pas. J’ai mal, mal partout. Je pousse un petit grondement. Je ne peux pas me lever, j’ai trop mal pour le faire. Je reste un bon moment allongé dans les draps blancs, essayant de me rappeler ce que je fais ici et comment je suis arrivé ici.

Mais bizarrement je n’arrive pas à me concentrer. Je me sens tout bizarre dans mon corps, c’est comme si ce corps n’appartient pas à moi – Park Jimin. Je n’ai jamais eu une sensation pareille. Je me tourne un peu sur le côté et je remarque un pied à perfusion à côté de mon lit. Mon lit d’hôpital. Je me suis rendu compte où je suis…..

Je me tourne vers l’autre côté et je vois une table à chevet et en dessus il y a une prise à oxygène. Je regarde encore une fois la chambre. Je suis tout seule, il n’y a personne d’autre. Mais ce qui est le plus important ce que qu’est-ce que je fais ici ? Pourquoi je suis là et pourquoi j’ai si mal ? J’essaye de me souvenir de ce qui s’est passé et pour quelle raison je suis arrivé là, dans cet hôpital. Puis je revois des images se passer devant moi et je commence à me rappeler comment je suis arrivé ici.

***

-Flash-back-

On marchait vers le parking après avoir encore une fois laissé un dur entraînement derrière nous. La voiture nous attendait déjà pour nous ramener chez nous. On entrait dans le véhicule et celui-ci s’est mis en route.

— Namjoon, on va faire quoi pour demain déjà ? , demandait Yoongi.
— Demain matin on va aller au lieu de tournage pour Run et on va commencer à filmer notre MV.
— Oh, j’espère que cette fois aussi il n’y aura pas de danse dans notre MV, disait Jin avec plein d’espoir. Tae haussait un sourcil et le regardait d’un air bizarre.
— Euh…. Hyung, c’est sûr qu’il n’y aura pas de danse, on n’a pas encore de chorégraphie pour Run.
— Ah oui c’est vrai, j’ai complètement oublié. Wow c’est super il n’y aura pas de danse, s’exclamait Jin d’un air enthousiaste. On s’est mis tous à rire.
— Hyung est vraiment traumatisé par la danse, disait Hoseok en rigolant.
— Jimin, tu es muet ? You have no jams ou quoi ??

Je souriais bêtement devant la question de Namjoon et je restais silencieux dans la voiture.
On parlait ainsi de différents sujets de conversation pendant tout le trajet. Il y avait des bouchons sur la route. On va encore une fois rentrer tard chez nous. Dehors il faisait déjà sombre et on était fatigué par l’entraînement.

Je regardais ce que les autres faisaient. Tae et Jungkook étaient en train de parler, Namjoon était devant son portable comme d’habitude. Jin s’est rejoint à lui et ils commencent à parler, Yoongi s’est endormi entre moi et Hoseok, ce dernier-ci, écoutait de la musique en regardant par la vitre de la voiture.

Je fixait chaque membre, un par un, sans savoir pourquoi mais j’avais un sentiment bizarre. Cela fait un moment que je pense à quoi ressemblerait ma vie sans les membres. Sans BTS. Je me sens toujours bien avec eux, on écoute la même musique, on partage le même toit, la même nourriture. Tout.

Depuis que je suis devenu un membre de Bangtan, je passe les plus beaux moments de ma vie, même si je suis loin de ma famille, pour moi Bangtan fait partie de ma famille. J’admire les membres, ils ont chacun leur propre personnalité, parfois je veux être vraiment comme eux surtout notre leader Namjoon.

Je ne sais pas comment il fait pour être un si parfait leader, de pouvoir diriger les autres. Moi, à sa place je pourrais jamais faire un truc pareil. J’aimerais bien savoir comment c’est d’échanger la vie avec un autre membre. C’est bizarre mais intéressant aussi. Bref je ne sais pas pourquoi je pense à ça maintenant, ça doit être à cause de la fatigue que je n’arrive pas à penser normalement.

Nous sommes enfin sortis du bouchon et sont presque arrivés chez nous. Je regardais les membres tour à tour, ils étaient en train de rigoler, je ne sais pas pourquoi ils rigolaient mais ça me fais du bien de les voir heureux.

Soudain une lumière pénétrait à travers la fenêtre. Je ne pouvais rien distinguer puis tout d’un coup, j’ai entendu Hoseok crier.

— Ahhhhh il y a une voiture qui vient tout droit vers nous !!!!

kokok

Avant que nous pouvions réaliser ce que Hoseok venait de dire une voiture s’est aussitôt écrasée dans la notre. Je me suis fort congé la tête contre la vitrine de la voiture et j’ai senti le corps de Yoongi, qui s’est réveillé à cause du choc, sur moi. J’ai appelé les membres mais ils ne pouvaient pas m’entendre. Leurs hurlements couvraient ma voix.

Je me sentais bizzare , non pas à cause de la douleur mais je ne sais même pas ce que c’était puis soudain j’ai senti quelque chose me tirer vers le haut. Mais quoi ? J’ai essayé de lutter contre mais j’y étais incapable de le faire, c’était plus fort que moi. Je me sentais de plus en plus faible. Ma tête était en train d’exploser.

La dernière chose que j’ai pu distinguer avant que mes yeux se fermaient, c’était quand Taehyung essayait de retirer Jungkook des dégâts causés par l’accident. Les yeux de Jungkook étaient fermés et du sang coulait depuis sont front jusqu’au long de sa joue.

Je voyais plus rien et tout était devenu noir. La seule chose que j’éprouvais à cet instant, c’était la douleur qui s’set produit dans tout mon corps. Je ne me rappel plus de ce qui s’est passé à la suite. l’action s’est passée si vite que j’ai même oublié la douleur.

***

Tout est clair maintenant. J’arrive à comprendre mieux ma situation. C’était alors l’accident de la veille qui m’a amené ici dans cet hôpital. Incroyable, je viens juste de m’échapper d’un accident grave. Puis je revois la scène de la veille, Tae essayant d’aider jungkook dont les visage était couvert de sang. Jungkook… Non ! Ce n’est pas possible, je chasse vite cette pensée de mon esprit. La première chose que je dois faire le plus vite possible c’est d’aller voir les membres, pas question de rester encore plus longtemps ici.

J’essaye encore une fois de me lever mais me fais interrompre par des voix que j’entends derrière la porte de la chambre. Je reste immobile un moment en attendant que les voix se taisent. Puis on toque à la porte. Automatiquement je réponds.

— Oui, entrez.

Je ne reconnais plus ma voix, elle est grave comme celle de…. Celle de…. Non ! Pas possible ! Je me fais sûrement des imaginations, ça doit être l’effet de l’accident. Notre CEO Bang Si-Hyuk entre dans la chambre et s’assit sur la chaise à côté de mon lit.

— Comment vas-tu ?

Je n’ose pas de répondre par peur que je me fasse encore des imaginations donc je continue à le fixer bêtement et il reprend.

— Mhh oui, je te comprends tout à fait. Je suis venu pour t’informer que toutes les activités pour la préparation du come-back seront annulées pour ce mois y compris le come-back du trente octobre. Pour le reste de vos activités on verra après, pour l’instant vous avez dès maintenant deux semaines de repos, pour pouvoir reprendre vos forces après l’accident. Heureusement vous n’avez pas des blessures graves. Vous avez eu de la chance que vous vous en êtes bien sorti tous les sept. Il y a que Jungkook qui s’est prise une petite coupure sur le front mais ce n’est rien de grave.

Il marque une pause. Il a l’air très fatigué, ça ne doit pas être facile pour lui d’entendre la nouvelle que ses Idols ont eu un accident. Apparemment il attends à ce que je lui répond, sans réponse il poursuit.

— Personne est au courant de votre accident, heureusement. J’ai demandé au médecin et à tous ceux qui sont au courant de votre présence à l’hôpital, de garder tout ça en secret donc ne t’inquiète pas pour cela.

Il me sourit et tapote mon épaule. Qui a dit que je m’inquiète pour ça ? j’en ai même pas pensé une seconde.

— Bref je te laisse te reposer, ta mère aussi veux te voir. Bien, à bientôt Namjoon.

Il se lève et sort de la chambre en fermant la porte derrière lui. Je reste figé dans mon lit en pensant de ce qu’il vient de me dire « À bientôt Namjoon », « À bientôt Namjoon », « À bientôt….. » Cette phrase n’arrête pas de résonner dans ma tête. Je me sens complètement perdu. Pourquoi m’appelle-t-il Namjoon alors que je suis Jimin ? Je pense que c’est plutôt notre  CEO Bang Si-Hyuk qui a eu un accident et a complètement perdu la tête.

Une femme entre dans la chambre. Elle est grande et a des cheveux courts et noirs, elle ressemble exactement à Namjoon. Quoi ? Qu’est ce que la mère de Namjoon fait ici, dans ma chambre, la chambre de Jimin !? Je ne vois aucun intérêt qu’elle vienne me voir, peut-être qu’elle s’est trompée de chambre ? La mère de Namjoon vient vers moi et me prend dans ses bras. Mais qu’est ce que ne va pas chez elle ?

J’essaye de me dégager de ses bras mais elle me tient si fort que je n’arrive pas à bouger. Puis enfin elle me lâche et me regarde dans les yeux. Ses yeux sont exactement comme celles de Namjoon. Cela me donne des frissons, on dirait qu’elle est Namjoon en version fille.

— Ohh Namjoon, heureusement tu n’as rien de grave ! Quand ton manager m’a informé de ce que vient t’arriver, je me suis tout de suite mis en route pour venir te voir. Tu ne sais pas comment je me suis inquiétée pour toi, je croyais que je vais te perdre pour toujours.

Des larmes commencent à couler de ses yeux et elle me prend encore dans ses bras. Je ne sais plus quoi penser. Je reste bouche bée dans les bras d’une mère désespérée qui n’est pas la mienne. Cela me brise le cœur. Je veux voir ma mère, la mienne. Quelque chose ne va pas ici, il faut que je le découvre tout de suite. Elle me relâche enfin.

— Je reviendrais te voir après, repose toi mon chéri, il faut que j’aille à l’accueil pour régler quelques papiers. A tout à l’heure .

Elle me donne un bisou sur ma joue et sors de la chambre. Dès qu’elle est partie, je saute du lit en grognant fortement à cause des douleurs et je fonce dans la salle de bain où je trouve sûrement un miroir. J’ouvre la porte en hésitant. Je me trouve devant le miroir et ce que je voie devant moi n’est pas mon reflet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s