BTS Longfic : RENDS-MOI MON CORPS! Chapitre 2 : Confusion

13344618_1027143574006846_6928456543035556742_n.jpeg

Normalement quand on se regarde dans le miroir c’est sûr qu’on voie notre propre reflet et pas celui d’un autre. Ce n’est pas mon cas.

Je ne vois pas mon reflet dans le miroir mais celui de notre leader Rap Monster ! Je reste bouche bée, je n’ai plus de voix. Tout se tourne autour de moi, plein questions traversent mon esprit. Mon cerveau n’arrive plus à fonctionner correctement, mon cœur bat à tout vitesse. Je tremble comme si je me trouve au milieu des montagnes d’Alaska. J’ai l’impression que le temps s’est arrêté, mes pieds refusent de bouger. Je reste figé devant le miroir. Combien de temps est passé depuis que je suis dans la salle de bain ? Peut-être un quart d’heure, je n’en sais rien en tout cas on dirait que je n’ai jamais vu mon reflet.

Je continue à regarder le reflet de Namjoon et pas le mien. Après avoir repris mon souffle et mes idées, je sors brusquement de la chambre sans m’occuper de ma tenue d’hôpital. Le couloir est désert. Je ne sais pas comment trouver les chambres des autres membres, puis j’aperçois une infirmière et je me dirige vers elle pour lui demander où se trouvent les chambres des garçons. Elle me regarde avec des yeux brillants et m’indique leurs chambres qui sont juste à côté du mien. Elle me demande si je pouvais lui donner un autographe en me donnant un stylo et une image du groupe qu’elle avait sorti d’une poche de son blouson.

Apparemment elle était au courant que nous sommes ici. Elle doit avoir une trentaine d’années, je n’aurais jamais imaginé qu’on a des fans à cet âge. Je signe et la remercie puis me dirige vers la chambre des garçons en me rappelant que j’ai signé avec mon nom alors qu’actuellement je suis Namjoon. Avant d’entrer dans la chambre je me tourne et jete un coup d’œil vers l’infirmière, elle me regarde surpris puis regarde l’image et avant qu’elle me regarde encore une fois j’entre tout de suite dans la chambre. Apparemment cette chambre appartient à Jin, J-Hope et moi. Non, Namjoon plutôt, ça ne peut être que Namjoon vu que c’est moi qui est dans son corps alors ça veut dire qu’il est dans mon corps.

Tous les trois sont toujours en train de dormir. Je me dirige vers le lit de Namjoon pour le réveiller mais il ronfle tellement fort que j’ai envie de retourner dans ma chambre. Avant de le réveiller, je reste sur place à côté du lit et le dévisage. Je n’ai jamais connu ce sentiment de me regarder à travers d’une autre personne. On obtient une vision différente de nous-même. Ce n’est pas la même chose que de se regarder dans le miroir. Alors c’est à ça que je ressemble quand je dors, mon visage a l’air gonflé.

Je remarque quelques égratignures sur ma joue gauche. En réalité je suis plus gros que je ne le croyais. Il faut que je force Namjoon à faire un régime pour moi. Je m’approche encore plus vers lui, j’ai vraiment l’air fatigué. Mon visage est très proche à celui de Namjoon, ce dernier commence à bouger. Il fait des mouvements bizarres avec mon visage, oh non !

— Ha….Ha…Hatchouuuuuum !!!!

Beurk ! Il l’a fait directement sur son propre visage, ce connard. Son nez commence à couler, oh c’est vraiment dégoûtant à voir. Heureusement il y a des mouchoirs sur sa table à chevet. Je prends un et le mouche aussitôt. Il ouvre lentement ses yeux ou MES yeux plutôt. Même mes yeux sont très petits.

Il frotte ses yeux et m’observe un long moment. Puis il les plisse, on ne peut pas savoir si ses yeux sont fermés ou ouverts. Il commence à réaliser que tout ça n’est pas un rêve. Brusquement il se met à crier. Je mets vite mes mains sur sa bouche pour qu’il se taise. Après m’avoir assuré qu’il s’est calmé, je lâche mes mains de sa bouche. Mais je le regret aussitôt, il commence encore à crier et je refais la même scène.

— Putain Namjoon, arrête de crier comme un bébé, sinon les garçons vont se réveiller et les infirmières vont t’entendre. Je vais enlever mes mains de ta bouche si tu arrêtes de crier et je vais bien t’expliquer la situation.

Mais comment expliquer à notre leader que nos corps se sont échangés alors que moi-même je ne comprends rien de ce qui se passe en ce moment. Je suis toujours sous choque, je ne me suis pas tout à fait remis après avoir vu le reflet de Namjoon dans le miroir au lieu du mien.

— Bon tu vas me promettre que tu ne vas pas recommencer à crier ? Il hoche la tête et je relâche. Il saute du lit comme un chat qui a aperçu un chien. Il court vers le lit de Hoseok, on ne dirait pas qu’il vient d’avoir un accident. Il s’accroupit brusquement et tient fort ses côtes. Il commence à grogner, apparemment c’est maintenant qu’il a mal. Je suis surpris par la scène de tout à l’heure, je ne me suis jamais vu sauter d’un lit de cette façon. Je reste à le regarder, trop choqué par ce saut si brusque. J’avais l’air tellement ridicule avec cette tenue d’hôpital en train de bondir vers le lit de Hoseok. Je commence à avoir de la pitié pour moi-même. Namjoon reste dans cette position en me fixant avec une expression effrayée.

— Qui…qui est-tu ? Pourquoi j’existe deux fois ? Me demande-t-il avec une voix tremblante.

— Pssst, ne parle pas si fort, calme toi ou sinon je ne t’expliquerai pas.

— Réponds-moi ! Qui est-tu ? Pourquoi tu me ressemble ? Est-tu mon jumeau ? Pourquoi Maman m’a caché que j’ai un frère, un jumeau en plus ! Cette menteuse !

Je reste muet et continue à le regarder avec des grands yeux ne sachant pas quoi lui répondre à ses propositions dingues. Il est vraiment bête. Est-ce à cause de l’accident qu’il réagisse de cette manière ? Après c’est normal qu’il réagisse ainsi, je pense que personne n’aurait agi calmement comme si c’est tout à fait normal de se voir en double. Hoseok commence à se réveiller. Oh non, pas lui. Pas maintenant.

Il tient sa tête.

— Ahh, j’ai trop mal, râle-t-il. Il lui fallait quelques instants pour se rappeler où il est et s’éclaircir les idées, son regard tombe sur moi.

— C’est quoi tout ce bruit, vous ne pouvez pas parler moins fort, vos voix me font mal à la tête.

— Heureusement tu t’es réveillé, tu dois m’aider.

Hoseok sursaute en entendant la petite voix à côté de lui. Il est effrayé par moi ou Namjoon plutôt, qui se tient accroupi à côté de son lit. Hoseok a la même expression effrayée quand il regarde un film d’horreur.

— Tu fais quoi là Jimin ? Demande-t-il à Namjoon. Son regard se tourne vers moi. Il m’analyse de la tête jusqu’aux pieds.

— Et toi Namjoon, que fais-tu devant mon lit dans cette tenue, tu ressembles à un fou assassin qui vient de s’échapper d’un asile.

Il regarde autour de lui et reprend

— On est où ?

Je reste là, à le contempler. Namjoon l’observe d’une mine choquée et à la fois effrayée, apparemment parce qu’on vient de l’appeler Jimin. Hoseok brise le silence qui pesait sur nous.

— Il s’est passé quoi ? On est dans un hôpital ? Personne ne lui répond. Namjoon jet des regards nerveux vers moi puis se tourne vers Hoseok. Il ouvre sa bouche et d’une voix aiguë qu’on entend à peine, il bal boute quelques mots, trop choqué pour parler correctement.

— É-écoute, je ne sais pas ce qui te prends de m’appeler Jimin mais je-je ne suis pas Jimin, je s-suis Namjoon et tu ne remarques pas qu’il y a deux Namjoon ici devant t-t-toi ? Je-je ne sais pas ce que cette espèce f-f-fiche ici mais je suis Namjoon!

Hoseok cligne les yeux et reste là à fixer Namjoon en restant bouche bée. Puis ses yeux se tournent vers la fenêtre. Il regarde dans le vide. Je pense qu’il essaye de réfléchir de ce qui s’est passée la veille dernière. Il plisse ses yeux et se tourne vers moi.

— Jimin a perdu la tête hyung, qu’est-ce qu’on va faire ?

Hyung ??? Avant de réfléchir plus profond sur ce que vient de dire Hoseok, mon attention se tourne vers Namjoon qui se lève brusquement et tient les épaules de Hoseok.

— Non, hyung écoute ! Je ne suis pas Jimin, OK ! Je suis Namjoon, ton leader et celui-là n’est pas Namjoon, je ne sais pas qui c’est ni ce qu’il fiche dans mon corps alors ne le croit pas ce qu’il te dit !!! Il faut qu’on appelle notre manager pour qu’il nous débarrasse de cette espèce de copieur.

Il me regarde d’un air dégouté, c’est ton corps je te signal. Il doit arrêter de se dégoûter de son propre corps. Putain ce n’est pas ma faute et je ne suis pas un copieur non plus, merde !

Hoseok se dégage de ses mains en grimaçant.

— Calme toi petit et arrête de te coller sur moi. Attends, si tu dis que tu es Namjoon, qui est celui-là alors, attends ce n’est pas possible tu ne peux pas…

— C’est ce que je viens de te dire, je ne sais pas qui c’est.

— Idiot, c’est ton leader Namjoon, t’es aveugle ou quoi ?

— Mais non ! Tu ne m’écoute pas, c’est moi Namjoon !!!

Je sais que je devrais prendre la parole et essayer de leur expliquer que c’est moi Jimin et que moi et Namjoon ont échangés nos corps, sans savoir ni comment ni pourquoi. Oui, je devrais leur tout expliquer mais non je ne veux pas déranger leur conversation, je veux les laisser parler et cela m’amuse d’écouter leurs propositions ridicules. Hoseok me regarde et ouvre grand les yeux. Puis il se penche vers mon corps qui est possédé par l’âme de Namjoon malheureusement et lui chuchote dans l’oreille, que j’arrive très bien à entendre.

— Attention, peut-être c’est un kidnappeur.

— Quoi ? Pourquoi un kidnappeur ?, demande Namjoon.

— Des kidnappeurs qui nous ont enlevé et qui veulent nous utiliser comme otage pour faire du chantage à Bighit.

— Oui, c’est tout à fait logique et cette espèce de kidnappeur là, Namjoon pointe son doigt sur moi et continue. Lui et ses complices, il en a sûrement, se sont déguisés en Bangtan avec des masques professionnels pour pouvoir facilement s’introduire dans l’hôpital.

— S’ils ont des masques professionnels et tout, ça veut dire que ce sont des criminels professionnels qui sont à l’aise de tuer des gens, de braquer des banques. Bref des super killers quoi.

Je pense que leur imagination va trop loin.

— Hmm…, bah en fait après tout ce n’est pas logique, commence Namjoon. Si cette espèce de clone serait un criminel professionnel, il ne m’aurait pas réveillé, il m’aurait kidnappé en silence.

Hoseok cligne les yeux et se met à réfléchir. Son regard inquiétant se pose sur moi puis il se retourne vers Namjoon.

— Je ne te comprends pas. Pourquoi tu l’appel ton clone ? Et comment c’est possible que tu es Namjoon alors que tu es Jimin hyung. Je pense que tu ne vas pas bien du tout dans ta tête. Tu ne t’es pas tout à fait remis de l’accident. C’est mieux que tu retournes te coucher pour rassembler tes esprits et moi et hyung on va voir le médecin.

Puis Hoseok se lève du lit et se dirige vers la porte en portant la même tenue que moi et Namjoon. Celui-ci le regarde bouche bée exactement comme moi. Puis il prend la parole.

— Non, mais Hoseok qu’est-ce qu’il t’arrive ? C’est plutôt toi qui n’est pas bien dans sa tête. Pourquoi tu m’appelles  »Hyung » alors qu’on a le même âge et je ne suis pas Jimin ! Merde ! Je suis Namjoon ! Je te l’avais dit depuis tout à l’heure. Tu ne comprends pas ?

Hoseok fait marche arrière vers la porte et ouvre la bouche.

— Tu dis n’importe quoi, je n’ai pas perdu la tête et j’ai raison de t’appeler  »Hyung » car je ne suis pas Hoseok petit idiot. D’abord tu appel Namjoon un super killer après tu te considères toi-même comme Namjoon alors que tu ne l’est pas et maintenant tu m’appels Hoseok alors que je ne le suis point et arrête de me regarder avec tes yeux innocents là, ça me gêne.

Silence totale.

Je sais que Namjoon dit vrai mais qu’arrive-t-il à Hoseok ? S’il est vraiment Hoseok. Qu’est-ce qu’il se passe ici enfin ?

Namjoon sors de sa position ridicule et se met début. Je suis si petit à ce point-là ? Ou c’est juste moi qui a pris des centimètres. Bon bref, je déteste la tenue que je porte, ça ne va pas du tout avec ma taille. Les manches dépassent mes mains

Namjoon semble être désorienté.

— Je ne suis pas un petit idiot, idiot et je ne comprends pas pourquoi tu dis que tu n’es pas Hoseok. Mais qui es-tu alors ?

— Je suis Jeon Jungkook, né en 1997, j’ai débuté à l’âge de 15 ans en tant que membre de Bangtan un groupe de Hip-hop au sein de l’agence de Bighit Entertainment dans lequel j’étais un trainee depuis 2010. Je suis le Maknae de BTS et on m’appel souvent ‘Golden Maknae car je sais tout faire. Je fais 1 mètre et 78 centimètres et j’ai trois centimètres de plus que Jimin hyung, alors que je suis plus jeune que lui. Ça te suffit ?

Moi et Namjoon ne savent plus quoi dire. J’espère que je suis en train de faire un cauchemar. C’est moi qui a un problème de tête ou c’est Hoseok qui prétend d’être Jungkook. Ou peut-être je suis encore dans mon lit d’hôpital en train de dormir ou même en coma en faisant un simple cauchemar ? Pour la deuxième fois qu’est-ce qu’il se passe ici ? Merde !

Namjoon rompe le silence qui règne depuis un bon moment dans la chambre.

— Non mais là tu te foutes de ma gueule ? S’il te plaît soit un peu plus sérieux tu es un homme à l’âge de vingt-trois ans. Arrête tes conneries et aide moi plutôt de régler mon problème.

Hoseok, non Jungkook, non, bref celui qui a l’apparence de Hoseok hoche la tête en s’approchant de Namjoon. Hoseok met ses mains sur ses épaules en le regardant droit dans les yeux.

— Mon cher hyung Jimin, je n’ai pas encore eu mon jour de la cérémonie de passage à l’âge adulte. Ce serait l’année prochaine le 16 Mai à ce temps je serais officiellement adulte, OK ? Je voulais justement aller régler ton problème avec Namjoon hyung mais tu m’as retenu donc si tu pourrais nous laisser aller chercher de l’aide ce serait bien pour nous tous.

Namjoon essaye de se dégager des mains de Hoseok.

— Ahh, je suis dans un cauchemar. D’abord cet accident, ensuite je me vois en double et maintenant toi qui joue le gamin. Soit c’est moi qui a perdu la tête, soit c’est toi. Je ne comprends plus rien.

Et bah là tu n’es pas le seul.

Il marque une pause et s’assit sur le lit de Hoseok. Il a l’air de réfléchir, puis recommence à parler.

— Peut-être tout ce qui se passe ici n’est pas vrai ! Oui ! Bighit me joue encore un tour. C’est une caméra cachée ! Oui, je sais tout maintenant enfin, j’ai trouvé la solution. Je ne suis donc pas devenu fou. Le clone là doit être un membre de notre staff et le reste de l’équipe se cache peut-être dans la salle de bain et ils ont dû sûrement cachés quelque part ici dans cette chambre des caméras.

Moi et Hoseok s’échangent des regards. Après tout l’hypothèse de Namjoon ne sonne pas illogique. C’est possible que le staff nous joue un tour. En tant que Idol on ne sait jamais. Peut-être que pendant je dormais, ils m’ont mis un masque de Namjoon. Automatiquement je touche mon visage et essaye de le tirer. Non. C’est réel. Je suis vraiment dans le corps de Namjoon. C’est stupide quand -même, je vois mal le staff installer des caméras cachées et nous filmer alors qu’on vient d’avoir un accident. Notre leader n’a pas seulement perdu sa tête mais aussi son intelligence.

Hoseok commence à parler avec une voix inquiétante.

— Non hyung, c’est toi qui est fou. Je ne pense pas que c’est une caméra cachée.

Hoseok se tourne vers moi.

— Hyung fais quelque chose, il faut qu’on aille voir le médecin et vite avant que ce soit trop tard.

Namjoon se lève brusquement du lit.

— Je ne suis pas fou, attends tu vas voir.

Il se dirige vers la salle de bain et entre dedans. Moi et Hoseok le suivent et attendent devant le seuil de la porte. Il regarde autour de lui. Hoseok se rejoint à lui et l’imite.

— Tu as vu ? Il n’y a personne ici donc ton hypothèse tombe à l’eau.

Je ferme la porte de la salle de bain derrière moi car je sais ce qu’il va se passer ensuite. Les deux s’observent dans le miroir en ouvrant grand les yeux. Ils commencent à toucher leurs visages, à les tirer désespérément. Leurs regards se croisent et c’est là qu’ils se mettent à crier. Par réflexe, je mets vite mes deux mains sur leurs bouches.

Après qu’ils se soient calmés, j’enlève mes mains. Les deux se mettent à parler en même temps.

— Que se passe-t-il ?

— Pourquoi j’ai le visage de Hoseok hyung ?

— Je te l’avais dit mais tu m’as pris pour un fou.

— Parce que c’est totalement dingue. C’est complètement impossible !

— Dis-moi que je rêve ! Ce n’est pas possible, comment…. Pourquoi je suis Jimin ?

Pour la première fois depuis que Hoseok s’est réveillé, je prends la parole.

— Hé vous deux-là, taisez-vous !

Les deux arrêtent de pleurnicher et m’observent dans le miroir puis Namjoon recule de quelques pas et Hoseok continue à se regarder dans le miroir en m’ignorant complètement. Il se retourne vers Namjoon en ouvrant grand ses yeux.

— Dis-mois comment… Pourquoi je ressemble à Hoseok ?

— Qu’est ce qui te prends ? Pourquoi tu paniques, c’est plutôt moi qui devrait paniquer !

Sans pouvoir faire le moindre geste, Namjoon se précipite sur moi et me tient fort au col au point de m’étrangler.

— Qu’est-ce que tu as fait avec moi et qui est tu ?

Hoseok s’approche de nous et essaye de retirer Namjoon de moi.

— Jimin, calme toi, sinon tu vas étrangler notre leader !

Pour la énième fois je ne suis pas Jimin, c’est moi ton leader idiot, s’écrie Namjoon sans lâcher mon col.

— Quoi ? Mais comment ça se fait que tu es dans le corps de Jimin et qui est celui-là alors ?

— Bah justement je ne sais pas qui c’est ni pourquoi il a mon apparence.

— J’ai ton apparence parce que bizarrement on s’est échangés les corps et j’ai un prénom, je suis Jimin !

Les deux me regardent avec une expression terrifiée ne sachant pas quoi penser de cette situation. Namjoon lâche enfin mon col et s’éloigne de quelques pas de moi, Hoseok l’imite. Puis Namjoon se met à parler.

— Tu… Veux dire que mon âme est dans ton corps ? C’est vraiment toi Jimin ?

— Ouiii ! Pourquoi je devrais mentir, ce n’est pas le moment pour faire des blagues.

— Vous vous êtes vraiment échangés les corps ? Ça veut dire que moi j’ai échangé mon corps avec Hoseok hyung ?

Moi et Namjoon se retournent vers Hoseok qui a l’air d’avoir mal au estomac. Je l’ai complètement oublié. Je ne comprends pas pourquoi lui aussi s’est mis à crier en même temps que Namjoon. Je me rappelle qu’il nous avait dit qu’il est Jungkook, est ce qu’ils se trouvent dans le même cas que nous, moi et Namjoon ?

— Que veut tu dire par là, c’est quoi ton problème ? lui demande Namjoon.

— Ce qu’est mon problème ? Je suis Jungkook mais maintenant ce n’est plus le cas. Je ressemble à un cheval !

— Tu es sérieux, demande Namjoon. Voilà la raison pourquoi on ne devrait pas se moquer des gens. Tu n’aurais pas dû l’appeler J-Horse.

— Ce n’est pas une blague, je dis la vérité je suis Jungkook !

— Si tu dis vrais cela veut dire qu’on a un gros problème.

Hoseok ou plutôt Jungkook commence à paniquer.

— Ce n’est pas possible, on est devenu cinglés les mecs !

— On a un sérieux problème, que va-t-on faire maintenant, demande-je à Namjoon comme s’il va résoudre le problème en un clin d’œil. Celui-ci semble réfléchir. Je voulais toujours savoir à quoi je ressemble en réfléchissant et voilà mon vœu s’est exhaussé. En fait, je ne suis pas si moche que ça sans maquillage, je suis plutôt beau. Ah, faut que j’arrête de penser comme Jin hyung. Namjoon me regarde, son visage affiche une expression inquiétante.

— Je pense que la première chose qu’il faut faire c’est d’aller voir les autres membres, savoir s’ils sont dans le même cas que nous.

Sans attendre une réponse, il se dirige vers la porte et sort de la salle de bain, il s’arrête devant la porte de la chambre puis se tourne vers nous.

— En fait j’ai l’impression d’avoir oublié quelque chose mais ça ne devrait pas être si important.

Notre leader n’est pas le seul, moi aussi je pense qu’on a oublié quelque chose.

— À quoi vous attendez, vous venez ou pas ?

Moi et Jungkook échangent des regards puis nous sortons également de la salle de bain et suivons notre leader.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s